AEF86 - Amicale des Educateurs de Football de la Vienne : site officiel du club de foot de POITIERS - footeo

à la rencontre de Jean-Christophe BADJI - Naintré

25 septembre 2017 - 07:42

Peux-tu te présenter

Je m’appelle BADJI Jean-Christophe (alias badj’ pour la Vienne et crevette avant mon arrivée, bref !) Je suis né le 12 octobre 1970 à Diengue (CASAMANCE) au Sénégal. Je suis arrivé en France à l’âge de 7 ans à Evreux (préfecture de l’Eure). Je suis divorcé, j’ai 2 garçons formidables : Mathis 13 ans et Ilyes 11 ans,c’est la plus belle chose que j’ai faite dans ma vie. Je travaille à MECAFI, une société spécialisée dans l’aéronautique.

TON PARCOURS de joueur

J’ai pris ma première licence a L’ALM d’EVREUX. A cette époque l’équipe fanion évoluait en 3e div nationale. C’était et c’est toujours un bon club formateur d’où des joueurs comme COCARD, MENDY Bernard, BODMER, DEMBELE Ousmane et d’autres jouent aujourd’hui en Ligue 2 ou National. J’ai quitté le club après ma dernière année en cadets nationaux. Après ces clubs (cités ci-dessous) j’ai fini par poser mes bagages à CHATELLERAULT puis j’ai rangé au placard mes moulés et vissés.

1986-88 : AJ Auxerre : Sport études et centre de formation

1988-90 : CSC Thouars : 3 div nationale

1990-92 : Stade Poitevin : 4 div nationale et PH

1992-99 : SO Châtellerault National et DH

Quelles sont les raisons qui t’ont poussé à devenir entraîneur ?

C’est simple ! Un moment donné quand tu n’arrives plus à subvenir à tes besoins dans le foot amateur, et qu’une opportunité s’offre à toi, il faut savoir la saisir et surtout que la plupart des joueurs de ma génération ont snobé les études pour essayer de réaliser nos petits rêves d’enfants, à savoir devenir footballeur professionnel.Mais à la fin, sans diplôme c’est difficile de trouver du boulot. Alors c’est comme ça que j’ai accepté l’offre de Marigny-Brizay, un poste d’entraîneur avec en parallèle un travail. Je ne vous cache pas quand même que j’avais le cœur serré de quitter le Soc ou j’ai passé mes meilleures années footballistiques et humaines. Par la suite je suis passé éducateur !

1992-99 : Ecole de foot SOC tous les mercredis

1999-00 : Marigny-Brizay 1ère div

2000-03 : CAM St Sauveur 1ère div

2003-05 : SOC 15 ans Honneur et 16 ans Nationaux

2005-09 : US Chauvigny 13 ans PH et Seniors PL

2009-12 : SOC U15 H et Seniors PL

2012-15 : US Antoigné 1ère div

2015-17 : US Cenon 2e div

2017-18 : Naintré 2

 

Ou est caché Badj’ ?

As-tu senti des évolutions importantes dans notre rôle d’éducateur depuis que tu as débuté ? Bien sûr les moyens de travail sont plus précis qu’avant. Aujourd’hui au niveau athlétique et physique, on a beaucoup progressé. Les joueurs sont plus costaud, plus rapides, de vrais athlètes. Des formations diplômantes avec des recyclages sont misent en places pour nous faire avancer.

Quels aspects de ta mission d’éducateur trouves - tu ou as-tu trouvés le plus difficile à gérer aujourd’hui ?

Je pense qu’en général nous subissons tous le même problème, ASSIDUITÉ aux entraînements. Aujourd’hui travailler dans la continuité est plus accessible avec un pôle jeunes qu’un pôle seniors. L’évolution de la société dans laquelle nous vivons aujourd’hui joue un rôle important. Entre le travail, les études, les autres activités, le manque de concurrence, les intempéries, la télé, etc. Beaucoup d’arguments qui permettent aux joueurs de ne pas trop s’investir. Le foot n’est plus une priorité pour eux, il faut le reconnaître. Et ça, dans le petit niveau c’est délicat à gérer.

Depuis quand connais-tu l’Amicale ?

J’ai toujours entendu parler de l’Amicale ! Mais je n’y prêtais jamais attention ! Mais j’ai commencé à m’y intéresser lorsque j’ai signé à l’US Antoigné, car c’était inscrit dans mon contrat qu’il fallait que je prenne mon abonnement et je n’avais pas le choix, le président de l’AEF était au club(rires !!!).

Que penses-tu aujourd’hui de l’AEF?

Je comprends mieux maintenant le rôle et le message qu’ils veulent véhiculer.

Ta conclusion ? Merci Serge !!

 

Commentaires