AEF86 - Amicale des Educateurs de Football de la Vienne : site officiel du club de foot de POITIERS - footeo

ANTHONY BOURDON : mes 17 ans dans la Vienne du Football

25 septembre 2017 - 09:28

Arrivé le 1er SEPTEMBRE 2000, l’île de Beauté me tendait les bras mais le pouvoir d’attraction de la Vienne a été le plus fort… La reprise derrière un monument comme Pierre KLEIN n’a pas été une mince affaire… J’ai réussi à faire mon trou, à étendre mon réseau, à créer une dynamique… La Vienne DYNAMIQUE... Epaulé par de nombreux éducateurs passionnés et confirmés de la Commission Technique qui m’ont accompagné, soutenu tout au long de mon parcours poitevin : je ne peux tous les citer donc par peur d’en oublier je ne m’aventurerais pas sur ce TERRAIN… faute de recevoir un CARTON BLANC !!! Les contrepieds restent néanmoins nombreux et certains projets n’ont pas toujours trouvé le CADRE, malgré des Coup Francs pourtant bien placés, les débordements toujours le long de la ligne mais jamais au-delà ont été légion afin de marquer avant la Fin du temps additionnel ; Mais chaque homme ou femme de terrain a droit à autant de considération quel que soit son niveau d’intervention : chacun, chacune apportant sa pierre à l’édifice et mérite le respect ; ne devant pas rester seulement sur le BANC .Durant ce périple, les clubs du département ont joué le jeu tout en connaissant des hauts et des bas dans leur structuration, touchant parfois les MONTANTS mais ont continué sans relâche à poursuivre un encadrement de qualité. La mission de formation des éducateurs fut le fer de lance, le coup pied de REPARATION, du métier avec des évolutions et l’arrivée des nouvelles méthodes pédagogiques, quoique méthodes déjà depuis longtemps utilisées afin de laisser LE ROND CENTRAL à l’Apprenant ; Les différentes actions et LES FEINTES se sont succédées auprès des jeunes : l’opération Prédator Cup, les tests Foot Challenge, les sélections souvent finalistes et parfois vainqueurs, le Label école de foot transformé en Label Clubs, les centres de perfectionnement, les sections sportives avec l’éducation nationale,la Journée nationale des Débutants (je parle des jeunes joueurs évidemment), et tout « bêtement » « Et si on jouait au foot », actions de grande ampleur durant lesquelles les DEDOUBLEMENTS ont été nombreux…Justement, je ne peux oublier mes rencontres avec MONSIEUR Bernard DELCAMPE, instaurateur de la catégorie débutant, à mes tout débuts, elles m’ont permis de prendre conscience de l’importance de notre mission auprès des jeunes de notre pays. En effet, à travers leur PASSION, nous nous devons de former les futurs citoyens de demain avec le respect de valeurs incontournables à la vie en société. Une institution reste bien évidemment au cœur de notre métier et va Droit au But : l’Amicale des éducateurs. Au travers elle, c’est tout un pan du développement du football qui voit le jour et là encore les rencontres humainement très riches resteront marquées au fer rouge, (et non au carton… rouge) ; avec beaucoup de passes dans les INTERVALLES. L’AMICALE des éducateurs a impulsé de nombreux moments très forts de ma carrière, les venues de Gérard HOULLIER, de nouveau Directeur Technique National en 2008, Raymond DOMENECH, Sélectionneur de l’Equipe de France venu à 2 reprises dans la Vienne en 2006 et 2010, ont forgé la carrière qui aujourd’hui est la mienne. L’organisation de l’assemblée Nationale de l’Amicale des éducateurs au Futuroscope sous la présidence de Gaëtan REMBLIERE, a permis de découvrir les EDUCATEURS de la France entière… Lors des séminaires des cadres techniques qui ont lieu chaque année dans le Centre Technique Fernand Sastre au domaine de Montejoye à Clairefontaine, dans le temple du football, j’ai pu découvrir au plus près l’organisation de la Direction Technique Nationale et toute la symbolique qui l’accompagne !!! Les mises au point, proches de coups gueules de l’ancien DTN adjoint Jean-Pierre MORLANS resteront mémorables ; tout comme les interventions des divers entraîneurs nationaux qui dégagent sagesse et sérénité ; D’ailleurs en parlant de mémorables, Je me souviens d’un rassemblement inoubliable… à l’occasion du départ d’Henri EMILE, en septembre... au Mas du défunt Louis NICOLLIN : marquage au fer d’un taureau le jour de mon anniversaire, soirée historique, et visite du musée de maillots unique au monde !! Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont contribué à mon épanouissement ; il serait encore cette fois trop long de tous les nommer, je retiendrais que « la sagesse n’habite pas dans une seule maison » (proverbe grec). On fait de belles rencontres dans le Football, monde de bénévoles qui vivent Football, j’ai aussi fait la rencontre de ma vie qui m’a emmené aujourd’hui à Angoulême, même si l’île de Beauté me fait toujours des Appels. Mon pouvoir d’accélération reste grand, même « si le BUT n’est pas toujours là pour être atteint, mais pour servir de point de Mire ». En tout cas j’ai marqué un but en OR, à défaut de Mort subite, je ne suis toujours pas très loin, je joue les prolongations dans cette nouvelle grande Ligue . Enfin, même si c’est sûrement plus facile à dire qu’à vivre : « on ne perd jamais, on gagne ou on APPREND ».

Merci,

Anthony BOURDON

 

Commentaires